A MILKY WAY IS BORN Icônes d’un Jour, Icônes de Toujours

Crédit photo : Jean-Luc Woodman

A MILKY WAY IS BORN – Icônes d’un jour, Icônes de toujours

« La Beauté dans la Différence » – Une performance qui célèbre la singularité de chaque personne en mettant en avant des témoignages, des performances et des histoires inspirantes de personnes aux parcours variés, encourageant l’acceptation de soi et le respect de l’autre.
Au delà du spectaculaire et de divertir le public, il s’agit de véhiculer un message puissant d’inclusion, d’acceptation et de célébration de la diversité, contribuant ainsi à promouvoir des valeurs de tolérance et de respect au sein de la société.

La Performance
Une performance chorégraphique participative flamboyante, festive et militante qui détourne les codes d’un défilé de mode en questionnant les notions d’identité, de transformation et de travestissement.
Une mise en lumière de corps poétiques et politiques en mouvement.

Les participant.e.s
Les participant.e.s sont invité.e.s à devenir une icône, à créer un personnage, à imaginer son histoire et à l’incarner avec toute la luxure des parures, costumes et accessoires mis à disposition.
Diversité, Inclusion et mixité sociale guident le choix des 15 amateur.ices qui participent à cette co-création.

Les Workshops
En amont de la présentation publique, des workshops d’exploration de pratique corporelle et de danse autour des thèmes de l’identité et la métamorphose sont proposés aux 15 participant.e.s sur une semaine. Ils sont dirigés par deux artistes (Danse et Performance) du Collectif Ornic’art .

Origines
Ce projet est né dans le cadre du Labo des Désirs, un espace d’expérimentation artistique et de mixité sociale, monté avec d’autres résidents à la Friche la Belle de Mai  à Marseille dans l’esprit d’une fabrique de territoire. Le quartier de la Belle de Mai étant le quartier le plus pauvre (et le plus créatif) de France voire d’Europe.

“A milky way is born“ prolonge la démarche d’un atelier proposé en juin 2023 «Les plus bel(le)s de Mai » qui a donné lieu au film documentaire « La fabrique des icônes » réalisé par Christophe Jarosz et Elise Lomport.

Crédit photo : Jean-Luc Woodman

“Tu arrives, tu es Nacera. Tu repars, tu es une icône.”

Je veux saisir cette opportunité que nous offre la Fabrique des Icônes : la possibilité de faire émerger une part de soi -d’habitude inhibée, endormie, ou inconnue – et de la valoriser par la reconnaissance du groupe et la qualité professionnelle du décor et du tournage. Je peux être une icône, être vu, être célèbre, être au centre, devenir mon désir le plus fou. Tout est possible et les horizons ne font que s’agrandir. Il y a un espace-temps qui m’est totalement dédié. Et c’est ce qui fait la force de la Fabrique des Icônes : le principe du “tous pour un”, comme dans le projet Minotaure en Biodanza. Chacun aura son moment et tout le groupe est là au service pour soutenir,encourager et valider celleux qui osent monter sur scène et se dévoiler.

Crédit photo : @tendrerage

Crédit photo : @tendrerage

Témoignage
Mon expérience de vie – mon regard issu de l’art et la danse thérapie et de pratiques telles que D.O.S.E. et la Biodanza – me font voir en la Fabrique des Icônes non seulement un travail de création et de performance artistique de très grande qualité, mais aussi un espace d’inclusion et d’action sociale, qui offre des possibilités de partage, d’expansion et de résilience profondes. En somme, c’est une invitation au travail alchimique de la grande œuvre, au processus d’individuation de Jung, c’est-à-dire à l’intégration des différentes parts de soi et à la pleine réalisation de nos potentialités. Les icônes deviennent des archétypes universels qui, dans la résonance de l’instant et la rencontre avec les éléments de costume, de décor et le groupe, révèlent qui nous sommes. La beauté de l’icône valorise l’être et son chemin de vie, comme cette mystérieuse “image innée” dont parle James Hillman, cette empreinte qui émane de nous et nous oriente imperceptiblement à travers le labyrinthe de l’existence. Je vous recommande vivement de venir découvrir quelle icône vous allez devenir, dans cette fabrique des rêves et des possibles…
Pierre

Crédit photo : Jean-Luc Woodman

Crédit photo : Jean-Luc Woodman

LA FABRIQUE DES ICÔNES

Synopsis :
« Les habitant.e.s du quartier mêlé(e)s à des artistes participent à un atelier de création inclusif. Chacun doit identifier l’icône en lui à partir de ses propres rêves. Ça s’agite dans les vestiaires, chacun cherche son costume et ses symboles. Chaque icône naît sur la scène illuminée, sous l’œil de la caméra, qui passe alors du documentaire au cinéma hollywoodien où défilent les « stars » : «A milky way is born». Qu’on ne s’y méprenne pas, au-delà des artifices et encouragés par le collectif, dans les mots et les yeux de tous.tes, ce sont bien leurs rêves et leurs combats personnels qu’iels nous révèlent. Riches d’une puissance nouvelle, les plus Bel(le)s de Mai subliment l’ordinaire. »

Crédit photo : @tendrerage

Droit d’auteur © PM Ornic'Art | Audioman par Catch Themes